Reporting : + de statistiques, + de data

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
nouvelle statistiques suivi email
La data, le nerf de la guerre digitale. De nouvelles statistiques emailing ont fait leur apparition dans les rapports de suivi de campagne et le reporting CRM s'est enrichi. Toutes les infos dans cet article.

Table des matières

La data, le nerf de la guerre digitale

La grande force du digital, que ce soit dans la communication comme dans d’autres domaines, est la capacité à mesurer de manière précise l’efficacité d’une action grâce aux données générées par l’activité d’un internaute : Le nombre de visiteur sur un site web, les taux d’impressions de vos annonces en ligne ou encore le taux de clics sur votre dernière newsletter. 

La collecte laisse place à l’analyse qui permet de jauger de l’efficacité de son site web, de ses campagnes search ou encore de la pertinence d’un Call to action dans un email. 

Pour vous accompagner dans cette analyse, essentielle à votre stratégie digitale, nous améliorons les reporting efisend en y incluant plus de statistiques emailing; et plus de précision pour le CRM. Voici ce qui va changer pour vous. 

Statistiques emailing : du nouveau dans les rapports de suivi

Pour aller plus loin dans l’analyse nous intégrons de nouvelles statistiques emailing : 

Taux de réactivité 

Calculé sur la base du nombre de clics par rapport au nombre de messages ouverts, le taux de réactivité mesure l’intérêt des destinataires à l’égard d’une offre. On peut donc considérer qu’un taux de réactivité élevé est le signe d’une campagne adaptée à la cible. En revanche une campagne avec un taux de réactivité faible peut mettre en exergue un contenu peu pertinent pour la cible ou des Call to action peu visibles limitant les clics. 

En complément du taux de clics, et d’ouverture, vous serez désormais plus à même de mesurer l’engagement de vos destinataires pour chaque campagne.

Taux de désabonnement  et taux de plaintes  

Ces deux statistiques emailing, taux de désabonnement et taux de plaintes sont d’excellent indicateurs de performance pour vos campagnes. Ces deux statistiques mesurent le nombre de désabonnés sur la campagne (clic sur le lien de désabonnement) ainsi que le nombre de personne ayant signalé votre email comme étant du SPAM (Directement dans le client de messagerie – Outlook, Gmail). Ces deux indicateurs sont importants, et notemment le taux de SPAM qui peut influer sur la délivrabilité de vos emails c’est à dire la capacité à déposer les emails en boite de réception et non en boite SPAM. 

Combinées, ces données vous indiquent à la fois si la pression marketing est forte pour vos destinataires, si vos campagnes sont correctement ciblées,  la qualité du messages reçu. 

Le taux de désabonnement est stable depuis plusieurs années maintenant et tourne autour de 0,2% de désabonnés par campagne. Le taux de plainte est lui aux alentours de 0,1%. 

Quelques conseils pour faire baisser taux de désabonnement et de SPAM : Envoyez vos emailing uniquement sur des bases Opt-in (C’est à dire que vous avez le consentement du destinataire pour lui envoyé un email), segmentez vos bases pour envoyer un contenu pertinent à votre cible, assurez-vous que le lien de désabonnement soit visible pour éviter d’avoir un taux de plainte plus élevé que le taux de désabonnement. 

Zones chaudes

Les zones chaudes de l’email sont une représentation visuelle des zones ayant suscitées le plus d’intérêt. Ces zones sont établies par rapport au nombre de clics enregistrés sur un lien. Plus une zone tire vers le rouge, plus le nombre de clics sur la zone est élevé. 

Il est possible d’interpréter les zones chaudes de nombreuses façons :  

Prenons l’exemple d’une newsletter. En analysant vos zones chaudes vous remarquez que l’article A et l’article C sont des zones chaudes mais que l’article B, disposé entre les deux autres n’enregistre quasiment pas de clics. Vous savez désormais que la thématique B est moins intéressante  pour vos contacts que les articles A et C. Pour la prochaine newsletter, vous pourrez rectifier le tir en retirant le contenu non pertinent pour le remplacer par une thématique qui fonctionne. 

Un autre scénario pour un email d’information : vous vous apercevez que la zone chaude principale de votre dernière campagne est le lien vers votre site web, en bas de page, et non pas le lien vers votre contenu en début d’email. Ce type de comportement peut mettre en évidence un manque de notoriété auprès de vos cibles ou de vos bases, qui, comme ils ne vous connaissent pas, cherchent à savoir qui vous êtes avant de savoir ce que vous proposez.  

Les zones chaudes sont un excellent complément d’analyse des statistiques emailing déjà disponibles. 

Reporting : + de statistiques, + de data 1

Reporting CRM : 

Dernier né des univers efisend, le CRM est un outil puissant de gestion de contact et de pilotage commercial. A ce titre, la mesure de l’activité commerciale est capitale, tout comme le suivi des équipes concernées. 

Reporting par utilisateurs : 

Pour faciliter le pilotage des équipes, les utilisateurs disposant d’un compte admin peuvent désormais visualiser depuis leur compte le rapport d’activité d’un utilisateur (par exemple la personne en charge de la prospection) ou plusieurs utilisateurs (par exemple les personnes en charge de la région OUEST). 

Avec ce nouvel accès, vous disposez d’une vue d’ensemble des activités commerciales en cours ou à venir pour l’intégralité de vos équipes. 

Périodicité du reporting :

Pour un meilleur accès à l’information et plus de précision dans les données de reporting affichées dans le rapport, un sélecteur de date permet désormais de définir la période sur laquelle le rapport d’activité est généré. Vous pouvez ainsi générer des rapports pour un jour, une semaine, un mois, un trimestre un an etc.  

Retrouvez toutes les nouveautés des rapports et statistiques dans la release note Q1-2020

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque trimestre les dernières nouveautés d’efisend.