Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Le RCS, un petit nouveau que l’on connaît depuis longtemps

Le RCS pour Rich Communication Service est annoncé depuis plusieurs années comme le remplaçant du SMS et du MMS. Pourtant, même si sa démocratisation est proche, il faudra attendre encore quelques années avant de voir cette technologie se généraliser. Efidem fait le point.

Table des matières

Qu’est-ce que le RCS ?

RCS, Rich Communication Service est un protocole de messagerie développé par le consortium GSMA depuis 2007.

L’objectif de ce protocole ? Offrir les services d’une messagerie comme WhatsApp ou Facebook nativement sur l’ensemble des mobiles à savoir :

  • Une messagerie
  • Chat en one to one
  • Chat en groupe
  • Transfert de fichier de tout type
  • Notification de disponibilité
  • Appels en VoIP
  • Appels en vidéo
  • Partage de localisation
  • Messagerie audio
  • Liste noire

Le RCS étant natif et universel, son utilisation ne serait pas soumise aux conditions générales d’utilisations d’applications comme Facebook Messenger ou IMessage offrant ainsi plus de confidentialité à ses utilisateurs.

Après quelques tentatives infructueuses de démarrage, le RCS connait en 2018 un évènement qui va booster son lancement : Google se saisi de la technologie, signe de nombreux partenariats et lance en 2019 l’application Messages sur Android, application de messagerie native prenant en charge les SMS et le RCS. C’est cette même année que les opérateurs français intègrent le RCS à leur offre.

Quand-est-ce-que le RCS sera disponible ?

En théorie, le RCS est déjà disponible. Nous venons de le voir, l’application message développée par Google pour Android exploite déjà cette technologie et le opérateurs télécom (en France tout du moins) prennent en charge ce protocole.

Toutefois, à la différence d’Apple qui développe à la fois le système d’exploitation et le mobile, Google ne fait que fournir le système d’exploitation Android et n’a pas la main mise sur les constructeurs de mobiles. C’est en partie là que réside le problème de la démocratisation du RCS : Les constructeurs de mobiles remplacent bien souvent l’application Messages de Google par une application développée par leur soin. C’est le cas des principales marques vendant des téléphones sous Android : Samsung, Xiaomi, Huawei, Oppo…

Pour pallier ce problème, Google change en 2020 les conditions d’exploitation d’Android pour pousser ses applications (et notamment Messages) à la place des applications constructeurs. A l’exception de Samsung (qui devrait plier prochainement) les fabricants ont joué le jeu, permettant à Google d’augmenter sa part de marché pour l’Application Message.

Malgré cela, tant que le plus gros vendeur de Smartphone (Samsung) ne jouera pas le jeu, Google ne pourra se prévaloir d’une pénétration suffisante sur le marché pour démocratiser librement le RCS.

Le dernier point, et non des moindres, vient du concurrent direct de Google & Android : Apple.

En effet, avec 26% de part de marché IOS occupe une place bien trop importante sur le marché du smartphone et pourrait gêner Google dans son souhait de faire du RCS le standard de communication entre tous les mobiles et pas seulement entre mobiles Android.

Quels avantages à passer au RCS ?

Pourtant le RCS permettrait aux annonceurs d’offrir à leurs contacts une expérience bien plus riche dans leur communication mobile.

D’une part, les possibilités offertes par le RCS sont nombreuses : Audio, image HD, fin de la limitation à 160 caractères. Tout un écosystème s’offre aux marques pour créer de nouvelles expériences plus interactives et en temps réel.

D’autre part, le RCS et les fonctionnalités qu’il embarque permettrait un niveau de suivi plus fin que ne l’autorise le SMS avec la confirmation de lecture notamment.

Enfin, le chiffrement des communications RCS via TLS comme c’est le cas de l’email garantie la sécurité et la confidentialité des échanges.

Le RCS signe-il la fin du SMS ?

Le RCS fait une entrée timide sur le marché et sa démocratisation devrait prendre encore quelques années. Le temps pour Google de convaincre ses partenaires et de trouver une issue favorable au conflit qu’il entretient avec son concurrent de Cupertino.

Le SMS a donc encore de beaux jours devant lui. Toutefois, l’ambition du RCS est bien de remplacer ce protocole qui a fêté en 2021 ses 29 ans tout de même.

Vous souhaitez savoir comment efidem gère vos envois de SMS ? C’est par ici 

Inscrivez-vous à la newsletter

Recevez chaque trimestre les dernières nouveautés d’efisend.

Créer un compte découverte

Créez votre compte découverte et commencez à profiter des avantages de votre compte découverte ! 500 emails et 10 SMS offerts chaque mois.